Passer au contenu principal

MéditerranéePlus de 600 migrants à Palerme, dont 240 mineurs

Le navire de sauvetage «Aquarius» a secouru des centaines de migrants durant ces dernières 36 heures en Méditerranée.

Les personnes secourues arrivaient notamment de Syrie, d'Egypte, du Mali, du Soudan, du Maroc, d'Algérie ou du Bénin.
Les personnes secourues arrivaient notamment de Syrie, d'Egypte, du Mali, du Soudan, du Maroc, d'Algérie ou du Bénin.
AFP

Le navire de sauvetage Aquarius affrété par SOS Méditerranée est arrivé vendredi matin à Palerme (Sicile) avec à son bord 604 migrants, dont 240 mineurs, annonce l'organisation européenne. Il les a tous secourus durant ces dernières 36 heures en Méditerranée.

Les personnes secourues arrivaient notamment de Syrie, d'Egypte, du Mali, du Soudan, du Maroc, d'Algérie ou du Bénin. «Les multiples opérations de sauvetage effectuées par l'Aquarius ces derniers jours sur une zone géographique très étendue démontrent que la crise humanitaire continue, voire s'aggrave en Méditerranée centrale», explique SOS Méditerranée dans un communiqué.

L'organisation précise qu'«en dix-huit mois de mission, près de 25'000 personnes secourues en pleine mer ont été accueillies à bord de l'Aquarius». Les arrivées de migrants via la Turquie, la Tunisie et l'Algérie sont d'ailleurs en forte hausse en Italie, a déclaré mardi le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti.

Depuis l'an dernier, les arrivées en bateau depuis la Tunisie vers l'île italienne de Lampedusa, ou l'ouest de la Sicile, ont été multipliées par trois, celles depuis l'Algérie vers la Sardaigne par deux et celles depuis la Turquie vers le sud de la Botte italienne ont progressé de 63%, a expliqué le ministre.

Dans le même temps, celles via la Libye ont baissé de 25%, avec un ralentissement très net cet été. Elles restent toutefois encore très largement majoritaires, a-t-il ajouté devant une commission parlementaire. Sur les 108'400 migrants arrivés depuis le 1er janvier sur les côtes italiennes, plus de 90% sont partis de Libye.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.