Passer au contenu principal

Plus de 2,6 milliards de personnes confinées

Plus d'un tiers de la population mondiale est désormais contrainte à vivre confinée en raison de la pandémie.

Coronavirus: l'OFSP lance un appel vidéo.

Le confinement de l'Inde, qui entrera en vigueur à minuit (19h30 heure suisse), porte à plus de 2,6 milliards le nombre de personnes appelées par leurs autorités à rester confinées chez elles pour lutter contre la propagation du Covid-19, selon un comptage réalisé mardi à partir d'une base de données de l'AFP. Cela représente plus d'un tiers de la population mondiale, évaluée par l'ONU à 7,8 milliards de personnes en 2020.

La plupart des pays concernés ont instauré un confinement obligatoire de leur population: au moins 2,24 milliards de personnes réparties dans au moins 42 pays ou territoires ont opté pour cette modalité. C'est notamment le cas dans de nombreux pays européens (Royaume-Uni, France, Italie, Espagne...), mais aussi en Colombie, en Argentine, en Californie (Etats-Unis), au Népal, en Irak ou à Madagascar.

Mesures coercitives ou pas

L'Inde et la Nouvelle-Zélande sont les derniers pays à avoir rejoint cette liste. Ils seront rejoints jeudi par l'Afrique du Sud. Dans la plupart de ces territoires, il est tout de même possible de sortir de chez soi pour travailler, acheter des produits de première nécessité ou se soigner.

Au moins cinq pays ou territoires (plus de 226 millions de personnes), dont l'Iran, l'Allemagne et le Canada, ont eux appelé leur population à rester chez elle, limiter au maximum les déplacements et les contacts, sans toutefois assortir ces recommandations de mesures coercitives.

Des couvre-feux

Au moins 15 pays ou territoires (plus de 189 millions de personnes) ont mis en place des couvre-feux, interdisant les déplacements en soirée et pendant la nuit. C'est notamment le cas en Arabie saoudite, en Côte d'Ivoire, au Chili, à Manille (Philippines) ou en Serbie. En Egypte, le couvre-feu entrera en vigueur mercredi.

Enfin, certains pays ont mis leurs principales villes en quarantaine, avec interdiction d'y entrer et d'en sortir. C'est le cas des 27 plus grandes villes de Bulgarie, d'Almaty et Nur-Sultan au Kazakhstan, et de Bakou en Azerbaïdjan. Ces villes regroupent près de 10 millions d'habitants.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.