Plus de 200 fosses communes découvertes

IrakLa plus petite fosse commune dans la partie ouest de Mossoul rassemble huit cadavres. La plus grande, au sud de la ville, pourrait en totaliser des milliers.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plus de 200 fosses communes ont été trouvées dans zones qui avaient été contrôlées par l'Etat islamique (EI). Davantage pourraient encore révélées, a averti mardi à Genève l'ONU qui appelle à un bureau centralisé des personnes disparues dans ce pays.

Ces sites se trouvent tous dans les régions de Ninive, qui rassemble près de la moitié d'entre eux, Kirkouk, Salaheddine et al-Anbar, précise le rapport publié par la Mission d'assistance de l'ONU en Irak (MANUI) et le Haut-Commissariat aux droits de l'homme. Seuls 28 ont déjà pu être pris en charge par les autorités irakiennes, a dit devant la presse une porte-parole du Haut-Commissariat.

Il est difficile d'établir le nombre exact de victimes, qui pourrait dépasser les 12'000. La plus petite fosse commune dans la partie ouest de Mossoul rassemblait huit cadavres. Le plus grand, au sud de la ville, pourrait en totaliser des milliers. Selon le rapport, les preuves observées sur ces sites «seront centrales pour garantir des investigations crédibles, des poursuites et des condamnations». Il faudra identifier les victimes et remettre leurs cadavres aux familles.

«Pertes humaines atroces»

Ces fosses communes montrent des «pertes humaines atroces, de profondes souffrances et une cruauté choquante», estime le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en Irak. Les familles doivent elles avoir comme interlocutrices les autorités de 5 régions. Une situation qui ne satisfait pas l'ONU. Celle-ci appelle à un registre public et centralisé et à un bureau fédéral des personnes disparues. Des milliers de personnes doivent encore être retrouvées après les «crimes horribles» des djihadistes de l'EI, a aussi expliqué de son côté la Haute commissaire Michelle Bachelet.

Parmi plusieurs recommandations, le rapport appelle à la participation de spécialistes en contamination de territoires par des armes, explosifs et en investigations criminelles. Il souhaite aussi une approche qui prend en compte la population. Il demande également une collaboration internationale avec les autorités irakiennes. (ats/nxp)

Créé: 06.11.2018, 10h51

Galerie photo

En images, la bataille de Mossoul, en Irak

En images, la bataille de Mossoul, en Irak L'opération pour reprendre au groupe Etat islamique la ville de Mossoul, dans le nord de l'Irak, a commencé le 17 octobre 2016.

Articles en relation

Le Kurde Barham Saleh élu président de l'Irak

Moyen-Orient Le Kurde modéré Barham Saleh a été élu mardi président de l'Irak par le Parlement. Plus...

Les divisions kurdes plombent la présidence

Irak La rivalité entre les deux partis historiques du Kurdistan pèse sur le choix du président, qui vient traditionnellement de cette région. Plus...

L'ONU enquête sur les crimes de l'EI en Irak

Justice L'ONU a commencé à recueillir des preuves des massacres perpétrés par l'EI, notamment sur les Yézidis. Plus...

Plus de 20'000 soldats de l'EI en Irak et en Syrie

Moyen-Orient Malgré ses récentes défaites militaires, le groupe djihadiste est toujours «capable de mener des attaques» dans la région. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...