Au moins 19 civils, dont des enfants, ont été tués

SyrieMalgré une trêve annoncée en août, des raids aériens du régime et de son allié russe ont frappé la province d'Idleb.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 19 civils, dont huit enfants, ont été tués samedi en Syrie dans des raids aériens du régime et de son allié russe sur la province d'Idleb, dominée par des djihadistes, a rapporté une ONG. Une trêve avait pourtant été annoncée à la fin août par Moscou.

Malgré le cessez-le-feu, l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG proche des rebelles, continue de rapporter des combats sporadiques et des bombardements qui ont tué des dizaines de personnes.

Paysage de ruines

Samedi, neuf civils dont trois enfants ont péri dans des raids russes sur le village de Balioun, dans le sud d'Idleb, d'après l'OSDH. Quatre civils dont un enfant sont morts dans des raids russes sur le village voisin d'Al-Bara, d'après la même source.

Au milieu d'un paysage de ruines en béton et de bâtisses à demi écroulées, un correspondant de l'AFP a vu les secouristes des casques blancs évacuer en civière à Al-Bara le corps d'une victime enveloppé dans une couverture.

Un millier de civils tués depuis août

L'OSDH, qui dispose d'un vaste réseau de source en Syrie, détermine les auteurs des raids à partir du type d'avion utilisé, du lieu de la frappe, des plans de vol et des munitions utilisées.

La province d'Idleb est dominée par les djihadistes du groupe Hayat Tahrir al-Cham (HTS), ex-branche syrienne d'Al-Qaïda. Cette région, et des secteurs adjacents des provinces d'Alep, Hama et Lattaquié, échappe toujours dans sa vaste majorité au régime du président syrien Bachar el-Assad. Ces zones abritent aussi plusieurs autres groupuscules djihadistes et des rebelles affaiblis.

Entre fin avril et fin août, la région a été pilonnée sans interruption par l'armée syrienne, appuyée par l'aviation russe. Près d'un millier de civils ont péri durant cette période, selon l'OSDH, tandis que plus de 400'000 personnes ont été déplacées, d'après l'ONU. (ats/nxp)

Créé: 07.12.2019, 16h18

Articles en relation

Au moins 8 enfants tués par des frappes aériennes

Syrie Les combats font rage dans la province d'Idleb, où les victimes se comptent par dizaines. Les civils sont également touchés. Plus...

Trois soldats russes blessés par un explosif

Syrie Des soldats russes ont été blessés lundi, lors d'une patrouille, par un engin explosif près de Kobané, au nord de la Syrie. Plus...

Près de 70 combattants tués en Syrie

Moyen-Orient Des affrontements entre des forces prorégime et des djihadistes dans la province d'Idleb en Syrie ont causé la mort d'environ 70 personnes depuis samedi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus, suite
Plus...