16 ans de prison pour avoir kidnappé un mannequin

ItalieUn homme a enlevé en 2017 à Milan le mannequin britannique, Chloe Ayling. La justice italienne l'a condamné ce lundi.

Des moyens de preuve vidéos ont été visualisés durant le procès.

Des moyens de preuve vidéos ont été visualisés durant le procès. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Polonais de 31 ans, Lukasz Herba, a été condamné lundi à 16 ans et 9 mois de réclusion par la justice italienne pour l'enlèvement en 2017 d'une jeune mannequin britannique Chloe Ayling.

La cour d'assises de Milan (nord) a également reconnu à Chloe Ayling le droit à un dédommagement dont le montant reste à déterminer, selon les médias italiens. L'homme, qui vivait à l'époque en Grande-Bretagne, avait été arrêté en Italie, et inculpé pour l'enlèvement et la séquestration de la mannequin de 20 ans entre le 11 et le 17 juillet 2017.

La victime, âgée alors de 20 ans, affirme avoir été attirée à Milan sous le prétexte d'une séance de photos, et aurait reçu une injection de kétamine, un analgésique utilisé comme stupéfiant, avant d'être déshabillée et transportée dans le coffre d'une voiture jusqu'à une maison de campagne située dans le village de Borgial (nord-ouest).

Selon Chloe Ayling, son ravisseur lui aurait dit appartenir à un réseau occulte qui prévoyait de la vendre aux enchères comme esclave sexuelle sur internet. Elle avait aussi raconté que son ravisseur, avec qui elle était sortie faire des courses durant sa détention, l'avait ramenée à Milan et relâchée près du consulat britannique, au motif qu'elle avait un jeune fils.

La défense du Polonais affirme en revanche que la mannequin avait organisé cet enlèvement avec le Polonais afin de gagner en popularité et de relancer sa carrière professionnelle.

Les attendus de la cour d'assises seront déposés dans un délai de 90 jours. (afp/nxp)

Créé: 11.06.2018, 16h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.