Passer au contenu principal

C’est votre histoire«Mon van, ma maison»

En 2018, Ophélie décide de quitter son appartement pour vivre dans son van après l’avoir retapé de A à Z. Quatre aménagements de véhicule plus tard, elle raconte comment elle a trouvé son équilibre de vie.

«Quand on vit dans un van, on est tout le temps à l’extérieur et on a peu d’intimité», explique Ophélie.
«Quand on vit dans un van, on est tout le temps à l’extérieur et on a peu d’intimité», explique Ophélie.
Corinne Sporrer

Petite, je construisais des vans en Lego. J’ai toujours eu ce rêve de voyage et cette envie de liberté. J’ai eu également très tôt une attirance pour vivre avec moins. Pourtant, j’ai toujours pensé que ce mode de vie écolo était réservé aux plus aisés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.