Passer au contenu principal

C’est votre histoire«Mon séjour en Inde m’a appris la résilience»

Joanne et son mari tiennent un restaurant à Nyon. Au cœur de la crise, qui a figé leur activité, ils puisent dans les leçons de vie tirées de leur expérience indienne, pour tenir bon.

«Même quand on se sent au fond du gouffre, on peut toujours trouver des ressources en soi. Il faut oser faire des erreurs, tenter des choses complètement à côté, ce sont aussi elles qui nous guident vers la meilleure version de nous-mêmes, ce pourquoi nous sommes là.» – Joanne
«Même quand on se sent au fond du gouffre, on peut toujours trouver des ressources en soi. Il faut oser faire des erreurs, tenter des choses complètement à côté, ce sont aussi elles qui nous guident vers la meilleure version de nous-mêmes, ce pourquoi nous sommes là.» – Joanne
Corinne Sporrer

Cet article a été rédigé par les journalistes de «Femina». Retrouvez plus d’articles sur Femina.ch

Notre expérience indienne a joué un rôle essentiel dans notre histoire. Le départ s’est décidé en trois mois à peine, sur un coup de tête, une inspiration soudaine. C’était en 2013, nos enfants avaient 2 et 4 ans, et les choses se sont déroulées très naturellement. L’idée initiale était d’expérimenter une nouvelle aventure en Inde, mais notre démarche était vraiment professionnelle: mon mari, originaire de ce pays, avait envie d’ouvrir un restaurant suisse sur place. À ce moment-là, nous tenions déjà un restaurant indien à Nyon, que nous avons confié à notre associé, et nous rêvions d’apporter des découvertes culinaires des deux côtés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.