Passer au contenu principal

Votations fédérales du 7 mars«Mon fournisseur ne saura pas ce que je fais avec mon e-ID»

Karin Keller-Sutter défend le projet d’identité électronique soumis au peuple. Selon la conseillère fédérale PLR, c’est une chance à saisir. Interview.

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter nous a accordé cette entrevue par vidéoconférence.
La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter nous a accordé cette entrevue par vidéoconférence.
KEYSTONE/Alessandro della Valle

On peut accéder aujourd’hui à tous les services sur internet sans mot de passe garanti par l’État. À quoi sert la nouvelle identité électronique?

C’est vrai, avec un mot de passe et un identifiant, on peut avoir accès à presque tous les services sur internet. Mais aujourd’hui, cela se fait sans cadre légal ni protection particulière. La loi sur l’e-ID offre à l’État la chance de prendre en mains un domaine qui est en fort développement et de le réguler. Le citoyen pourra ainsi être certain que la protection de ses données est assurée, et que son identifiant, unique pour tous les services, est contrôlé. La crise du coronavirus nous a montré que la Suisse a du retard dans le domaine numérique. C’est aussi parce que nous ne connaissons pas jusqu’ici cette identité protégée par l’État.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.