Passer au contenu principal

Plein airMême interdit, le sentier des Falaises est pris d’assaut

Les palissades installées ne peuvent rien contre la pression populaire. Désobéissance à pied.

Genève, le 21 février 2021. L’accès du sentier des Falaises est fermé au public depuis le 31 janvier. Par beau temps, tout le monde passe. © Magali Girardin.
Genève, le 21 février 2021. L’accès du sentier des Falaises est fermé au public depuis le 31 janvier. Par beau temps, tout le monde passe. © Magali Girardin.
Magali Girardin

C’est un des tronçons pédestres les plus prisés de nos parcs et promenades. La mise en quarantaine de l’espace public, avec ses kilomètres de rubalise au plus fort du confinement, a même renforcé sa notoriété, le transformant en échappatoire pour tous dès le printemps 2020. Pour s’éloigner de la ville et de ses multiples interdictions, on emprunte ainsi chaque jour la promenade du Prieuré-de-Saint-Jean, sur la rive droite du Rhône, en direction du viaduc ferroviaire menant à la Bâtie.

Empruntait. Ce sentier, couru comme le quai des Bergues par beau temps, est désormais fermé à tout ce qui marche sur deux jambes ou quatre pattes. Depuis le dimanche 31 janvier, jour de l’éboulement survenu pile à la verticale de l’école de Saint-Jean.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.