Passer au contenu principal

CoronavirusMauro Poggia demande un geste aux assureurs

Pour le conseiller d’État genevois, les assurances maladie devraient rembourser les tests de dépistage

Mauro Poggia, magistrat chargé du département de la sécurité, de l'emploi et de la santé. © Magali Girardin.
Mauro Poggia, magistrat chargé du département de la sécurité, de l'emploi et de la santé. © Magali Girardin.
TDG

Les assureurs maladie vous trouvent populiste car vous les appelez à puiser dans leurs réserves pour faire face à la crise.

Cela me fâche un peu. Depuis le début de la crise, il faut regarder le nombre important de décisions que le Conseil fédéral a prises et qui dérogent aux règles habituelles (assurance chômage, allocations perte de gain, etc.). Le seul sujet sur lequel il s’est autocensuré, c’est l’assurance maladie. Or, le dépistage est une question de santé publique. Actuellement, il est très important de réaliser des tests à large échelle pour savoir qui est positif et tracer les contacts. Mais l’assurance maladie ne rembourse que ceux réalisés en cas de symptômes importants. À mon sens, il faudrait les rembourser tous (symptômes légers ou importants), sans franchise ni participation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.