Passer au contenu principal

Des vins ciselés à FullyMathilde Roux est remontée le Rhône jusqu’à l’Orlaya

La Française a repris avec brio la cave de Gérald Roduit.

On dit parfois du Valais qu’il est un Côtes-du-Rhône supérieur. La preuve en est donnée par Mathilde Roux, fille d’un propriétaire de domaine de Gigondas, avant de déménager à Lausanne. La jeune fille voulait être vigneronne depuis ses 7 ans et elle a fait ses armes. Sciences de la terre à l’EPFL, puis master en vin et vigne et diplôme d’œnologue à Montpelier. Des stages à l’étranger ou au Chablais et à Lavaux et la voilà qui reprend les 9 ha de vignes de Gérald Roduit, à Fully, rebaptisées Orlaya. Du nom de la petite fleur blanche qui pousse entre les plants.

Elle y cultive une douzaine de cépages sur des parcelles à l’ouest de Fully, la plupart en vieilles vignes, qu’elle convertit en bio. À la cave, elle cherche la pureté et la complexité, n’hésitant pas à passer une partie de ses cuvées sous bois ou dans des œufs avant de les réassembler à celle qui a passé en cuves.

On a adoré son humagne blanche, hélas épuisée. On admire sa petite arvine sèche, aux notes d’iode, avec des amandes et de rhubarbe, qui précèdent une bouche cristalline à la finale saline. Sa version flétrie a des fougues exotiques magnifiques. En rouge, son gamay vieilles vignes est gourmand-croquant, avec un nez de cerises avant une bouche veloutée où le cépage exprime toutes ses qualités.  

Petite Arvine 2019 75 cl, 25 fr.

Petite Arvine flétrie 2018 75 cl, 37 fr.

Gamay de Branson 2018 75 cl, 19 fr.
www.orlaya.ch

1 commentaire
    jp 01945

    Mathilde a remonté le Rhone. Si,si......

    Avoir été!!!!!

    Mathilde est une vignerone exceptionelle qui vinifie à la perfection.Bravo.

    Et merci pour cet article Mr Moginier.