Passer au contenu principal

Toute la Promotion League en vidéoMardi Promo: Carouge poursuit sa «remontada»

Les hommes de Claudio Morelli enchaînent avec une deuxième victoire consécutive. Les Stelliens ont dominé Breitenrain samedi à la Fontenette (1-0).

Carouge poursuit sa «remontada»

Le début de saison d’Étoile Carouge a été un peu amer. Citons en vrac: la défaite par forfait 0-3 contre Brühl en ouverture (alors que les Stelliens avaient gagné 5-1) pour avoir aligné plus de cinq joueurs non formés localement. La claque reçue à Yverdon (6-0). Ou le hold-up subi contre Bavois (défaite 0-1 alors que les Carougeois avaient multiplié les occasions dangereuses). Mais Carouge ne s’est pas laissé abattre par ces revers mortifiants. Mieux, les hommes de Claudio Morelli enchaînent un deuxième succès consécutif en s’imposant samedi à la Fontenette face à Breitenrain (1-0). Le coup de tête victorieux de Christopher Mfuyi sur corner (juste avant le thé) permet à Carouge de s’extirper un peu du ventre mou de Promotion League. Et les Stelliens semblent avoir encore de l’appétit cette saison.

L’artificier Cortelezzi enflamme Yverdon

Yverdon-Sport a encore rendu une copie parfaite: six sur six. Dimanche à Münsingen, c’est une nouvelle fois la gâchette Sergio Cortelezzi qui a dégainé pour assommer les Bernois (0-2). L’Uruguayen a transformé un penalty avant de doubler la mise en profitant d’un rebond généreusement accordé par le malheureux portier Timon Hunziker. Tout semble réussir au numéro 23 de coach Aeby, en tête du classement des buteurs avec sept réalisations (sur les 24 buts marqués par Yverdon). Dans son duel à distance avec l’autre artificier d’YS Gentian Bunjaku (trois buts cette saison), le surprenant Cortelezzi est en train de faire le break. Et d’assurer sa place à l’attaque.

Penalty libérateur pour Bavois

Ces dernières semaines, Bavois n’y arrive pas à la maison. Après deux défaites (0-3) face au Stade Nyonnais et Cham au stade des Peupliers, les Nord-vaudois ont obtenu samedi un succès face aux jeunes du FCZ (0-1) qui leur permet de relever la tête. Un peu en dessous des attentes dernièrement, l’ailier Adrian Alvarez a montré un visage bien plus convaincant, se procurant trois occasions dangereuses en première mi-temps. Avant de saisir l’aubaine sur penalty en fin de match Alvarez (82e). Prochaine mission? Gagner à la maison