Passer au contenu principal

Nouvel entraîneur du FC SionMarco Walker, la mission du «fou»

Le Soleurois de 50 ans vit sa première expérience d’entraîneur principal chez un FC Sion aux aguets. La fougue et la détermination de l’ex-défenseur ne seront pas de trop.

À 50 ans, le coach sédunois vit sa première expérience sur le banc d’un club professionnel.
À 50 ans, le coach sédunois vit sa première expérience sur le banc d’un club professionnel.
Louis Dasselborne

Lorsque Marco Walker affirme qu’il est «fou», comme lors de son intronisation officielle en tant qu’entraîneur du FC Sion voici deux semaines, ce n’est pas un argument marketing. C’est une réalité, que le Soleurois assume avec pas mal de sagesse, finalement: «Oui, je suis complètement fou, quitte à me perdre parfois - je parle du terrain, confirme-t-il, posé sur la terrasse du berlingot qui sert de centre d’entraînement aux Valaisans, à Riddes. Si quelque chose ne se passe pas comme je le veux, alors oui, je peux exploser. Mais beaucoup de gens ne connaissent que cet aspect de moi, ce qui fausse l’image qu’on peut se faire. Si vous venez boire une bière à la maison, vous verrez que je suis quelqu’un d’assez calme.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.