Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Commerce en ligneMalgré des profits conséquents, Amazon déçoit le marché

Image d’illustration.

Cloud et espace

AFP

5 commentaires
Trier:
    BOTaNIC

    On attaque souvent les entrepreneurs à succès.

    Sauf que les détracteurs ignorent les coulisses et réalités des marchés qui sont les fondations pour les industries et entreprises cotées en bourse.

    L'entrepreneur est sous une pression, voir une quasi torture constante des marchés.

    Marchés contrôles par les petits technocrates charognards, tout fraîchement diplômés de leurs universités ou écoles de commerce, fauchés souvent et n'ont qu'un but - l'appât du gain et s'enrichir en mettant la pression sociale sur les entreprises pour augmenter chaque année leur bénéfices de manière irréaliste et accessoirement les dividendes.

    Pour ces rapaces et autres gourous des OPA et des dividendes une entreprise rentable, saine et avec un bénéfice moyen et stable ne suffit plus.

    Il leur faut des bénéfices mirobolants, irréalistes, exponentielles , dont les objectifs sont atteints par des pratiques commerciaux et de management qui frôlent le minima de l'éthique et du droit humain et social.

    Le coupable n'est pas l'entrepreneur à succès, qui est stigmatisé à tort, souvent à cause d'une banale jalousie sociale mesquine.

    Les coupables de la pagaille économique et financière sont les banques mais surtout les rapaces de la finance entre Wall Street, Bahnofstrasse et Shizuku qui édictent les tendances et règles du marché, pour mieux mettre les entrepreneurs sous pression par un quasi chantage à la dividende.