Passer au contenu principal

Vague #MeTooMalaise et accusations à la RTS autour de Darius Rochebin

Des employés dénoncent des gestes et paroles déplacés au sein de l’entreprise, notamment de la part du journaliste vedette. La direction réfute avoir été au courant.

De nombreux employés étaient au courant de comportements problématiques au sein de la RTS de la part de certains collaborateurs. On parle par exemple de gestes déplacés ou de phrases à caractère sexuel.
De nombreux employés étaient au courant de comportements problématiques au sein de la RTS de la part de certains collaborateurs. On parle par exemple de gestes déplacés ou de phrases à caractère sexuel.
LAURENT GUIRAUD

Depuis plusieurs années, des rumeurs font état de comportements problématiques de collaborateurs au sein de la RTS. Dévoilés samedi matin par «Le Temps», des témoignages mettent en lumière des paroles ou des gestes déplacés de la part plusieurs employés, notamment de Darius Rochebin.

Depuis plusieurs semaines, la «Tribune de Genève» et «Le Courrier» enquêtent conjointement sur ces rumeurs. De nombreux employés, qui ont souhaité rester anonymes par peur de sanctions, étaient au courant de comportements problématiques au sein de la RTS de la part de certains collaborateurs. On parle par exemple de gestes déplacés ou de phrases à caractère sexuel. À l’instar du jour où le présentateur vedette a pris la main dune célèbre journaliste pour la poser sur son sexe lors d’une séance de maquillage, un fait que nous a confirmé cette dernière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.