Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Recherche scientifiqueL’Université de Genève fait avancer la lutte contre la sclérose en plaques

Image microscopique du cerveau d’une souris montrant une cellule nerveuse avec ses processus dendritiques cloutés par des épines synaptiques (rouge) en contact avec une cellule microgliale résidant dans le cerveau (bleu). Une telle interaction peut devenir destructrice dans la sclérose en plaques.

«Nous avons voulu mieux comprendre comment les synapses se dégradaient, et quels étaient les dommages neuronaux qui en résultaient.»

Doron Merkler, professeur à la Faculté de médecine de l’UNIGE

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter