Passer au contenu principal

Gastronomie américaine à GenèveL’Universal renaît en mode BBQ

Les époux Caporale muent le bistrot historique de Plainpalais en temple de la viande fumée à l’américaine. Présentation et dégustation

Fumée entre 8 et 15 heures, la viande fond sous la dent. Affolant!
Fumée entre 8 et 15 heures, la viande fond sous la dent. Affolant!
Alex Teuscher

Le chef appelle ça «Brisket». Nous, on dirait poitrine de bœuf. Simplement ointe de sel, poivre et moutarde, ladite pièce a passé une dizaine d’heures dans un fumoir. Elle sort de là croûtée dehors et moelleuse dedans, diablement savoureuse. Une tuerie pour carnivore exigeant. Tout comme, d’ailleurs, l’épaule de cochon effilochée, les spare ribs croustillants ou encore les très coquins «bonbons» de lard. Tous ont été fumés longuement avec différentes essences de bois. Tous fondent sous nos crocs émus. Tous se pavanent à la carte du récent Cap’s BBQ. Soit la nouvelle affectation d’obédience résolument américaine d’un bistrot patrimonial de Genève: l’ex-Universal du Boulevard du Pont-d’Arve.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.