Passer au contenu principal

La position de l’ASF«L’UEFA doit se prononcer désormais»

Dominique Blanc, président de l’ASF, évoque la situation. C’est la Commission de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA qui doit décider entre un forfait de l’Ukraine et un tirage au sort.

Dominique Blanc, président de l’ASF et Vladimir Petkovic, l’entraîneur de la Suisse. C’était en février, avant le Covid, tout le monde avait encore le sourire.
Dominique Blanc, président de l’ASF et Vladimir Petkovic, l’entraîneur de la Suisse. C’était en février, avant le Covid, tout le monde avait encore le sourire.
KEYSTONE

Dominique Blanc, ce Suisse-Ukraine ne se jouera ni ce mardi ni mercredi: quelle est la position de l’ASF dans ces circonstances?

Le match a été officiellement annulé par l’UEFA. Il ne se jouera pas mercredi non plus, c’est juste. Notre position a toujours été claire: nous voulions disputer cette rencontre. Nous comprenons les difficultés que traverse l’Ukraine, nous étions prêts à faciliter la venue de nouveaux joueurs ce mercredi, mais ce n’était apparemment pas possible pour les Ukrainiens.

«En l’état, soit la Suisse est donnée vainqueur par forfait de l’Ukraine. Soit il y a un tirage au sort entre victoire suisse, match nul et victoire ukrainienne.»

Les options qui existent maintenant pour décider de qui sera relégué en deuxième division de la Ligue des nations, entre la Suisse et l’Ukraine, ne concernent plus le sport, on dirait?

En l’état, soit la Suisse est donnée vainqueur par forfait de l’Ukraine. Soit il y a un tirage au sort entre victoire suisse, match nul et victoire ukrainienne. C’est la commission de discipline et de contrôle de l’UEFA qui doit se prononcer désormais. Dans le premier cas, il y a plusieurs critères pour décider si tout a été mis en œuvre ou non par l’Ukraine afin d’éviter d’en arriver là. Ce n’est pas à moi de juger. Dans le second cas, autrement dit s’il n’y avait personne de coupable, il y aurait donc un tirage au sort. Et la Suisse, qui devait gagner ce match pour assurer son maintien dans l’élite, n’aurait alors qu’une seule chance sur trois de maintien. Encore une fois, nous ne décidons pas.

Pour ne pas en arriver là, est-il possible de rejouer tout de même ce match, mais en 2021?

Nous y avons pensé. Nous avons toujours voulu jouer ce match, pour que la vérité sorte du terrain. Mais c’est malheureusement impossible. Le calendrier est déjà très chargé en 2021, avec les éliminatoires du Mondial 2022 et l’Euro 2021. Les fenêtres internationales sont pleines.

L’annulation part de la décision du médecin cantonal de Lucerne, où le match était prévu, de placer toute la sélection ukrainienne en quarantaine, après un seul nouveau cas de joueur positif ce mercredi: quel est votre regard?

C’est très simple: nous ne discutons pas les décisions des autorités médicales. Pour l’ASF, les choses sont claires: c’est d’abord l’autorité médicale qui prévaut. Ensuite l’autorité sportive. Nous nous en tenons à cela.

1 commentaire
    AllezLS

    Décidemment, les rencontres entre Suisses et Ukrainiens seront toujours spéciales...