Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Evasion fiscaleCondamin-Gerbier risque jusqu'à trois ans de prison

Pierre Condamin-Gerbier, au moment de son audition devant l'Assemblée nationale à Paris le 3 juillet 2013. L'ancien cadre de la banque Reyl affirme avoir une liste d'une quinzaine de noms d'hommes politiques français qui auraient caché leur argent en Suisse pour échapper au fisc. Le 23 mai sur France Inter, il avait dit: «Il y a des Cahuzac à droite, il y a d'autres Cahuzac à gauche. Il y a des Cahuzac sur l'ensemble de l'échiquier politique». Il sera arrêté deux jour après, à son retour en Suisse.
Pierre Condamin-Gerbier semble être fier de témoigner sous serment.
Pierre Condamin-Gerbier a été responsable de l'UMP Suisse de 2005 à 2008. Un de ses anciens collaborateurs lâche sous couvert d'anonymat: «Il a un besoin pathologique de reconnaissance. C'est le narcissisme poussé à l'extrême.»
1 / 4

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter