La Foudre Bolt frappe une troisième fois

Londres 2012La superstar des Jeux a décroché son troisième titre en une semaine, le sixième d'affilée avec Pékin-2008, en s'imposant sur le 4x100 m avec ses copains jamaïcains, record du monde à la clé.

Usain Bolt a terminé le travail à Londres sur un record du monde.

Usain Bolt a terminé le travail à Londres sur un record du monde. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec «Lightning» Bolt, il faut toujours s'attendre à de l'extraordinaire, mais le public reste à chaque fois surpris. L'«extra-terrestre» a pris le témoin, pour le quatrième passage, légèrement en retard par rapport à l'Américain Ryan Bailey, mais il l'a avalé pour parachever son triomphe à ces Jeux.

Le sien mais aussi celui de son pays et de son entraîneur: les athlètes de Glen Mills, après avoir réussi le triplé sur 200m, ont pris une très large contribution à ce nouveau succès grâce, en plus de Bolt, à l'excellent virage de Yohan Blake. Auparavant, Nesta Carter et Michael Frater avaient très bien lancé les fusées jaunes.

Bolt, qui aura 26 ans ce mois, pourra fêter son anniversaire sans retenue. Il réalise le «double triplé», un exploit inédit dans l'histoire du sprint aux JO. A Pékin en 2008, il avait établi trois records du monde. Cette fois, un, mais il ne fut pas loin sur 100 et 200 m. Ces 36''84 améliorent de façon vertigineuse les 37''04, l'ancienne marque jamaïcaine, qui datait des Mondiaux 2011 à Daegu. A ces Mondiaux, Bolt aurait aussi sans doute réalisé le triplé sans sa disqualification sur 100 m pour faux départ.

Même battus, les Etats-Unis gardent la tête haute. En 37''04, ils égalent l'ancien record du monde. C'est la deuxième médaille pour Justin Gatlin, après son bronze du 100 m, et la première à ces JO pour Tyson Gay. Trinité-et-Tobago (38''12) prend le bronze, profitant de la disqualification des Canadiens.

Sur les six courses de sprint à Londres, hommes et dames, la Jamaïque a dominé au final les Etats-Unis quatre victoires à deux.

Troisième titre pour Allyson Felix

Tout comme Bolt, Allyson Felix a décroché une troisième médaille d'or à ces joutes (mais une seule en individuel). La gracile Californienne a fait partie du relais 4 x 400 m américain sacré en 3'16''87 devant la Russie et la Jamaïque.

Felix avait déjà gagné le 200 m et sur 4 x 100 m. Cette athlète polyvalente compte quatre titres olympique et huit titres mondiaux à son palmarès! Ses coéquipières du relais étaient DeeDee Trotter, Francena McCorory et Sanya Richards-Ross.

La plus grande surprise de ces JO est venue du javelot. Le junior de Trinité-et-Tobago Keshorn Walcott (19 ans) a réécrit l'histoire des lancers en s'imposant dans une discipline jusque-là chasse gardée des Européens, ou presque. Avec 84m58, il a battu de quelque 2 m son record personnel et devancé l'Ukrainien Oleksandr Pyatnytsya (84m51) et le Finlandais Antti Ruuskanen (84m12).

La biographie officielle de Walcott, hormis son titre mondial juniors, était quasi vierge jusqu'à présent. Jamais un athlète des Caraïbes n'avait gagné une médaille olympique dans un concours de lancer. Walcott s'entraîne avec un coach cubain, Ismael Lopez. Double champion olympique, Andreas Thorkildsen n'a fini que 6e.

L'athlétisme russe a vécu une belle soirée. Dans la foulée des deux titres sur les 20 km (Elena Lashmanova) et 50 m marche (Sergey Kirdyapkin), Mariya Savinova a enlevé le 800 m. Déjà championne du monde en titre, elle a devancé d'une seconde la Sud-Africaine Caster Semenya, qui ajoute l'argent olympique à son or mondial de 2009, et la championne de Russie Ekaterina Poistogova.

A la hauteur, Anna Chicherova s'est élevée à 2m05, ajoutant le titre olympique à son sacre mondial de l'an dernier. La Russe, mère d'une fillette depuis deux ans, n'a jamais été aussi forte qu'après sa maternité. «Devenir mère m'a donné la confiance et le 'fighting spirit'», dit-elle. L'Américaine Brigetta Barrett (2m03) a enlevé la médaille d'argent et la Russe Svetlana Shkolina le bronze (2m03). (si/nxp)

Créé: 11.08.2012, 22h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...