Passer au contenu principal

L’invitéL’intelligence artificielle au service du sport

Ancien médaillé olympique, j’ai décidé de me lancer dans le domaine de la science des données. J’ai conscience que les solutions de demain se trouvent dans les nouvelles technologies. Actuellement vice-président de la French Tech Beijing et de DNA Global Analytics, j’ai la possibilité d’explorer les questions de la société actuelle et proposer des projets innovants.

La Suisse propose de nombreux moyens afin de développer les entreprises et inciter à l’innovation. Mon entreprise, consciente de la possibilité qu’offre ce pays, fait partie de l’écosystème des start-ups suisses et travaille sur des projets innovants faisant appel à l’intelligence artificielle. Parallèlement, des associations sont présentes afin d’apporter une aide aux start-ups en demande de réseaux et de connaissances sur ce marché suisse. Ma start-up, DNA Global Analytics bénéficie de ce système et est présente à l’Innovation Park
Basel Area.

Au vu de ma nouvelle activité, j’ai choisi de mêler mon domaine actuel à celui du sport. Mon envie d’aider les jeunes sportifs est un rôle que je prends à cœur car je souhaite les aider dans leurs carrières sportives et leur permettre d’être les plus performants dans leur domaine respectif. Être en capacité de lier la technologie et le sport est pour moi une opportunité que je souhaite mettre en avant et partager.

Mon but premier est donc de trouver de nouveaux outils au secteur du sport. Ma volonté d’aider les jeunes sportifs me pousse à redoubler d’effort afin de fournir des solutions sur-mesure à chacun d’entre eux. Aujourd’hui, mon équipe et moi sommes en capacité de fournir des outils permettant d’améliorer les performances des sportifs grâce à l’intelligence artificielle et à la multitude de capteurs. Nos technologies permettent de pratiquer une activité sportive tout en étant capable d’effectuer les bons mouvements grâce à une aide précieuse de l’IA. Les capteurs détectent le sportif et corrigent les fautes de positionnement et indiquent les éléments à rectifier. L’objectif est de rendre le sportif le plus performant possible en lui permettant d’être plus efficace et de travailler au mieux pendant ses entrainements et compétitions.

Le deuxième objectif est d’améliorer l’expérience fan grâce à des solutions faisant appel à la réalité virtuelle. Faire vivre les moments en live avec les émotions qui en dégagent était impensable auparavant venant de la technologie, de nos jours, elle devient le premier moyen pour rentrer en contact avec nous. Le sport est un loisir qui est important pour tous, que ce soit du côté du sportif ou du fan, c’est pour cela que je souhaite développer l’ensemble de ces projets. Des start-ups comme la nôtre, pleine de projets, de vision pour l’avenir sont bel et bien présentes dans notre écosystème suisse et notre but est d’améliorer notre positionnement à
l’échelle internationale grâce à ces innovations.

1 commentaire
    Stéphane DuPasquier

    Pourquoi cette pub se trouve dans la rubrique "réflexions" ?