Passer au contenu principal

Votation«L’Indonésie, un futur marché prometteur»

Le patronat genevois défend l’accord de libre-échange soumis au vote populaire le 7 mars.

Vincent Subilia, directeur de la Chambre de commerce et d’industrie de Genève, défend  l’accord de libre-échange soumis en votation le 7 mars.
Vincent Subilia, directeur de la Chambre de commerce et d’industrie de Genève, défend l’accord de libre-échange soumis en votation le 7 mars.
MAGALI GIRARDIN

«L’Indonésie est un futur poumon économique mondial, il serait absurde de se priver de ce marché.» C’est en substance l’avis du patronat genevois, qui a défendu, mercredi lors d’une conférence de presse, l’accord de libre-échange soumis en votation le 7 mars.

«Le miracle helvétique s’est construit sur nos exportations, a rappelé Vincent Subilia, directeur de la Chambre de commerce et d’industrie de Genève. L’avenir économique de la Suisse ne peut se concevoir sans les échanges internationaux. Avec ses 270 millions d’habitants, l’Indonésie sera en 2050 la quatrième place économique mondiale.» Cet accord permettra aussi à terme de s’ouvrir l’accès à des marchés voisins, notamment la Malaisie ou le Vietnam.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.