Passer au contenu principal

Sénat américainLinda Thomas-Greenfield confirmée comme ambassadrice à l’ONU

Ancienne secrétaire d’État adjointe pour l’Afrique sous l’administration de Barack Obama, Linda Thomas-Greenfield a été confirmée mardi par le Sénat américain au poste d’ambassadrice des États-Unis à l’ONU.

Linda Thomas-Greenfield photographiée le 27 janvier lors d’une audition à Washington.
Linda Thomas-Greenfield photographiée le 27 janvier lors d’une audition à Washington.
Keystone

Le Sénat américain a confirmé mardi à une très large majorité Linda Thomas-Greenfield au poste d’ambassadrice des États-Unis à l’ONU. Cette décision représente un succès pour Joe Biden, mais d’autres nominations font face à de plus fortes oppositions.

Diplomate chevronnée qui fut secrétaire d’État adjointe pour l’Afrique sous l’administration de Barack Obama, Linda Thomas-Greenfield, 68 ans, a été confirmée par 78 voix contre 20 à la chambre haute.

Le Sénat a le pouvoir d’approuver ou de rejeter les nominations présidentielles. La chambre a également confirmé mardi à une écrasante majorité Tom Vilsack, 70 ans, comme ministre de l’Agriculture, un poste qu’il avait occupé tout au long de la présidence Obama (2009-2017): 92 voix en faveur et sept contre.

Résistances pour la Santé

D’autres membres choisis par Joe Biden pour son cabinet font face à de plus fortes résistances, dont son candidat pour diriger le ministère de la Santé, Xavier Becerra, qui passait mardi sur le gril des sénateurs en commission.

«Nous étudierons le témoignage d’aujourd’hui de Xavier Becerra mais j’ai du mal à voir comment un candidat aussi radical et sous-qualifié pourrait occuper un poste aussi crucial à un moment aussi critique» de la pandémie de Covid-19, a déclaré le chef des sénateurs républicains Mitch McConnell.

Les démocrates disposent d’une infime majorité au Sénat: avec 50 sièges contre 50 républicains, ils peuvent compter sur la voix de la vice-présidente Kamala Harris, qui a le pouvoir de départager les votes à égalité.

S’il garde le soutien de tous les démocrates, Xavier Becerra, 63 ans, pourra donc être confirmé et devenir le premier Hispanique à la tête de ce ministère.

Difficultés pour Tanden

Une autre candidate de Joe Biden, Neera Tanden, nommée pour diriger le budget à la Maison-Blanche, apparaît en plus grandes difficultés après qu’un sénateur démocrate a annoncé vendredi qu’il s’opposerait à sa confirmation.

Elle devra donc trouver au moins un soutien républicain pour devenir la première femme d’origine indienne à diriger le Bureau de la gestion et du budget à la Maison-Blanche (OMB).

Le Sénat a jusqu’ici confirmé moins de la moitié des 23 membres du cabinet de Joe Biden, arrivé au pouvoir le 20 janvier.

ATS