Passer au contenu principal

L’éditorialL’incroyable solidarité des Genevois

C’était mal parti. L’opération caritative organisée chaque année par la «Tribune de Genève», la Thune du Cœur, cumulait les handicaps en 2020: impossibilité de récolter de l’argent pendant les concerts et les matches, interdiction d’organiser des événements… Comment allions-nous répondre à des besoins décuplés par le Covid?

La réponse est venue sous la forme d’un incroyable élan de générosité de la part des Genevois. La Thune du Cœur a récolté 200’000 francs. Un montant jamais vu en vingt-cinq ans d’existence. Ce résultat inespéré aidera les trois associations bénéficiaires, Partage, les Colis du Cœur et La Virgule, à faire face à une précarité elle aussi sans précédent.

Toute l’équipe de la «Tribune» s’est mobilisée pour inventer de nouvelles manières de toucher le public. Des personnalités et des artistes ont donné de leur temps pour relayer l’appel. La population a fait preuve d’une solidarité sans faille: des enfants ont renoncé à un cadeau de Noël pour faire un don, des anonymes ont déposé des billets dans notre cochon-tirelire, des associations, des entreprises, des clubs sportifs se sont engagés pour récolter de l’argent de mille manières différentes.

À tous ces donateurs et aux associations qui œuvrent jour après jour pour soulager la misère dans notre canton, nous adressons un immense merci. Avec cet élan de générosité, la triste année 2020 se clôt sur un rayon de soleil et un signe d’espoir.

9 commentaires
    bOTAnic

    Les dons qui rassurent sur la générosité de nos compatriotes et tout à l'honneur des donateurs; surtout les anonymes, qui méritent grand respect.