Passer au contenu principal

Crise du coronavirusLicenciements massifs prévus chez Weight Watchers

Le géant des régimes veut se séparer de près de deux tiers de ses employés en Suisse. Le Covid-19 accélère son basculement vers des «ateliers» virtuels

Un centre Weight Watchers en Californie.
Un centre Weight Watchers en Californie.
WireImage

La direction de WW International, lancien Weight Watchers, a annoncé à l’ensemble de son personnel helvétique des restructurations massives, à l’occasion d’une vidéoconférence organisée il y a dix jours et révélée par un membre du personnel. Motif invoqué pour cette suppression de 110 postes sur un total de 174 collaborateurs? Le basculement d’une grande partie de l’activité sur internet. Les coupes concernent avant tout les conseillers clientèleles «coachs» et «guides» dans la langue du géant américain des régimes amincissants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.