Passer au contenu principal

Crise économiqueL’hôtel Atrium Airport ferme ses portes et licencie son personnel

Le quatre-étoiles de Meyrin avait ouvert en février, juste avant les premières annonces du Conseil fédéral.

L’atrium ouvert sur six niveaux a donné son nom à l’établissement situé près du Campus genevois de la haute horlogerie.
L’atrium ouvert sur six niveaux a donné son nom à l’établissement situé près du Campus genevois de la haute horlogerie.
DR

Mercredi 2 novembre, l’hôtel Atrium Airport a fermé ses portes, y compris celles de ses restaurants, laissant l’intégralité de ses employés sur le carreau. L’information, révélée par Hotel Revue, nous a été confirmée par le responsable de la communication de l’établissement, Alexandre Prior. Selon lui, 28 personnes sont concernées par le licenciement collectif. Une réouverture en avril est espérée par le groupe suisse Boas, exploitant.

Ce quatre-étoiles à Meyrin a été inauguré fin février et se positionnait clairement sur le créneau des conférences avec un centre d’envergure de 1200 m2. «Le taux d’occupation de l’hôtel tournait autour des 5% en septembre et en octobre, relate Alexandre Prior. Il fallait payer 27% des salaires en RHT, sans compter les quelque 200’000 francs de charges mensuelles de l’hôtel, sans aucune rentrée d’argent…»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.