Passer au contenu principal

CoronavirusL’Hôpital du Jura prévoit 5 millions de francs de pertes

Le gouvernement jurassien estime que l’Hôpital du Jura devra faire face à un manque à gagner de 5 millions de francs à la fin de l’année en raison des pertes liées à la pandémie de Covid-19. Il appelle à un soutien financier de la Confédération et du canton.

La suspension des traitements médicaux non urgents va peser sur le chiffre d’affaires de l’Hôpital du Jura, selon l’exécutif du canton. (Photo d’illustration)
La suspension des traitements médicaux non urgents va peser sur le chiffre d’affaires de l’Hôpital du Jura, selon l’exécutif du canton. (Photo d’illustration)
KEYSTONE

Le Covid-19 laisse des traces économiques profondes dans les hôpitaux. Une projection prévoit ainsi un manque à gagner de 5 millions de francs à la fin de l’année pour l’Hôpital du Jura. Sans les bons résultats des mois de janvier et de février, les prévisions des pertes liées au virus seraient de 1,5 million de francs supérieures, relève lundi le gouvernement jurassien.

Quelle que soit la rémunération des prises en charge hospitalières des patients atteints par le Covid-19, les hôpitaux suisses seront fortement touchés par cette crise, explique l’exécutif dans une réponse à une question écrite. La suspension des traitements médicaux non urgents va peser sur le chiffre d’affaires.

«Compenser ces pertes»

Pour le gouvernement jurassien, il est «essentiel que les autorités, avec un effort des assureurs, trouvent des solutions pour compenser ces pertes». Il estime qu’il est de la responsabilité de la Confédération et des cantons de soutenir les hôpitaux avec mandat public qui ont été impactés par des décisions qui leur ont été imposées.

Il n’est actuellement prévu aucune aide pour les hôpitaux. Des discussions sont toutefois en cours au niveau fédéral entre les organisations faîtières comme santésuisse, la Conférence des directeurs cantonaux de la santé et le Département fédéral de l’intérieur pour évoquer les alternatives face à la situation liée au Covid-19, précise le Gouvernement jurassien.

ATS/NXP