Passer au contenu principal

Extension bientôt terminéeL’Hôpital de Nyon voit double

Les soins intensifs et le laboratoire ont déménagé dans des locaux plus grands et mieux adaptés à leurs besoins. C’est tout l’hôpital qui se repense.

L’extension de l’Hôpital de Nyon (à gauche) permet de doubler les surfaces de l’établissement, dont le premier bâtiment (au deuxième plan à droite) a été construit en 1935.
L’extension de l’Hôpital de Nyon (à gauche) permet de doubler les surfaces de l’établissement, dont le premier bâtiment (au deuxième plan à droite) a été construit en 1935.
Odile Meylan
Les soins intensifs ont été le premier service à déménager.
Les soins intensifs ont été le premier service à déménager.
Odile Meylan
Les nouvelles chambres possèdent de grandes fenêtres pour plus de lumière. Elles ont surtout désormais leur propre sanitaire.
Les nouvelles chambres possèdent de grandes fenêtres pour plus de lumière. Elles ont surtout désormais leur propre sanitaire.
Odile Meylan
1 / 11

L’Hôpital de Nyon vit un tournant. L’établissement dont les premières constructions datent de 1935 est en passe de doubler ses surfaces avec la mise en service de son extension. À terme, sa capacité passera de 120 à 167 lits. «Nous avons désormais un outil pour les 20 à 30 prochaines années», se réjouit Christophe Vachey, directeur adjoint du Groupement hospitalier de l’Ouest lémanique (GHOL).

La construction de l’extension a permis de remodeler l’organisation de l’hôpital. «Jusque-là, il y a eu des ajouts de bâtiments au gré de nos besoins, mais la disposition des services n’était plus optimale, souligne Christophe Vachey. Nous avons donc dû repenser notre site tout en prenant soin de réaliser nos plans sans impacter notre activité.» Même le Covid aura eu des conséquences minimes, puisqu’il n’a provoqué qu’un retard de trois mois sur un chantier débuté en octobre 2018.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.