Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Sacrifice et résurrectionL’historien répond au théologien

«Le chemin de croix» de Jacques Bellange. )

Le procès de Jésus: «Condamné pour raisons politiques»

Dans la cathédrale de Sienne, Duccio peint Jésus devant Caïphe, le préfet qui estime qu’il «met la nation juive en danger et qu’il doit mourir.»

L’ensevelissement: «Certains tombeaux étaient creusés dans la roche»

«Jésus devant sa tombe», une fresque de Fra Angelico, à voirau Musée San Marco à Florence.

La crucifixion: «Très peu de descriptions»

«La crucifixion avec saints et donateurs» peinte par le maître du retable d’Aix-la-Chapelle vers 1490-1495.

Le mont Golgotha: «Une montagne en forme de crâne»

«Le chemin de croix», à voir dans les collections du Kunstmuseum de Saint-Gall