Passer au contenu principal

Conquête spatialeL’Europe recrute des astronautes. Pourquoi pas une Suissesse?

Pour la première fois depuis onze ans, l’Agence spatiale européenne recherche à nouveau des candidats pour partir dans l’espace. Claude Nicollier rêve d’un ou une successeur.

L’astronaute français Thomas Pesquet photographié en dehors de la Station spatiale internationale (ISS), le 13 janvier 2017.
L’astronaute français Thomas Pesquet photographié en dehors de la Station spatiale internationale (ISS), le 13 janvier 2017.
AFP

«Si j’avais 30 ans de moins, je me représenterais…» À 76 ans, Claude Nicollier n’a rien perdu de sa passion. Il est un de ces héros de l’espace qui nous font rêver. Et, réjouissez-vous, le rêve est à nouveau accessible. L’Agence spatiale européenne (ESA) a lancé mardi sa nouvelle campagne de recrutement de spationautes, en vue notamment de futures missions vers la Lune.

Les candidats peuvent postuler du 31 mars au 28 mai, puis suivra une phase de sélection au centre d’entraînement de Cologne, où on testera entre autres leur physique, leur mental, leurs compétences à travailler sous pression et en groupe. Finalement, seuls quatre à six d’entre eux seront retenus…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.