Passer au contenu principal

Crise en Biélorussie «L’Europe doit être plus courageuse»

Leader de l’opposition biélorusse et exilée en Lituanie, Svetlana Tikhanovskaïa plaide pour que l’Europe soit ferme vis-à-vis de l’actuel dirigeant, Alexandre Loukachenko.

L’opposante Svetlana Tikhanovskaïa à Bruxelles, lundi 21 septembre, devant le siège du Parlement européen.
L’opposante Svetlana Tikhanovskaïa à Bruxelles, lundi 21 septembre, devant le siège du Parlement européen.
Getty Images

Venue lundi 21 septembre à Bruxelles plaider pour l’adoption de sanctions contre le régime du président Alexandre Loukachenko, l’opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa est repartie bredouille. Les États membres ne sont pas parvenus à s’entendre sur la nécessité d’intervenir en urgence pour mettre un terme à la répression féroce menée dans son pays.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.