Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’éditorialL’État osera-t-il abattre Bambi?

«On bichonne nos chats et nos chiens, mais on oublie que derrière les barquettes de viande sous vide que nous achetons par kilos au supermarché, il y a aussi des êtres vivants.»

15 commentaires
Trier:
    Miauque

    A-t-on une fois pensé que c'est l'homme que l'on devrait reguler ? Avec sa propension à s'installer partout, a bétonner et densifier dans des lieux dévolus à la nature. De droit divin l'homme s'est arrogé le droit de vie ou de mort sur les animaux.