Passer au contenu principal

Encre bleueLes trois blanchisseuses

ENRICO GASTALDELLO

À trop cheminer la tête en l’air pour observer ce qui m’entoure, je finirai bien un jour par me casser le nez. Ou autre chose.

Mais cette démarche curieuse favorise toutes sortes de découvertes: une tête sculptée jamais repérée sur un ancien bâtiment, un vol d’oiseaux frôlant joliment une grue, une nouvelle plaque de rue.

En regardant cette dernière de plus près, j’apprends que la rue pentue de la Pisciculture s’appelle désormais rue des Trois-Blanchisseuses. Rapport au fait que trois femmes sont mortes dans l’exercice de leur fonction, un triste 1er août 1913.

Et cette nouvelle me laisse songeuse, au cours de la promenade près du parc de Saint-Jean.

Comment peut-on mourir en faisant la lessive? La chose semble incroyable de nos jours, alors que presque tous les ménages disposent d’une machine à laver dans leur immeuble, quand ce n’est pas dans leur propre logement.

Mourir en faisant la lessive? Renseignements pris, cela s’est pourtant passé non loin de là, sur un bateau-lavoir amarré le long du quai de Saint-Jean. Une embarcation vétuste au plancher vermoulu. Les trois femmes du quartier de Saint-Gervais étaient venues y travailler en ce jour de fête nationale.

Avec d’autres femmes, elles étaient agenouillées à frotter le linge lorsque soudain une planche céda, entraînant rapidement le bateau au fond du Rhône. Deux d’entre elles furent sauvées et trois finirent noyées. Mais personne ne fut inculpé, ni l’exploitant des lieux, ni le propriétaire, ni le garde des eaux. C’était la faute à pas de chance…

La rue des Trois-Blanchisseuses fait partie des dix rues de Genève qui ont vu leur nom changer pour laisser place à des personnalités féminines. Et si cela peut permettre de se souvenir ainsi de ces trois ouvrières, c’est tant mieux!

6 commentaires
    Colargol

    Ces féminisations de noms de rue sont contre productives pour la cause des femmes.

    Elles méritent tellement mieux que le crétinisme des extrémistes féministes qui attisent la haine entre les sexes.

    Amour et paix.