Passer au contenu principal

CoronavirusLes revenus des Suisses devraient plonger de 1700 francs

Avec le coronavirus, les Suisses doivent s’attendre à des pertes considérables sur les salaires des employés, les rentrées des indépendants et les revenus de la fortune.

Au final, les revenus des Suisses devraient baisser de 2,5% en 2020 mais certains secteurs seront plus touchés que d’autres.
Au final, les revenus des Suisses devraient baisser de 2,5% en 2020 mais certains secteurs seront plus touchés que d’autres.
KEYSTONE

Le Covid-19 aura des conséquences sur les porte-monnaie des Suisses. Selon BAK Economics, les pertes de revenus pourraient atteindre 1700 francs par personne en 2020 et en 2021. L’institut bâlois a confirmé ce lundi un article de la «Neue Zürcher Zeitung». Avec la pandémie, il faut en effet s’attendre à des pertes considérables sur les salaires des employés, les rentrées des indépendants et les revenus de la fortune.

A côté des pertes d’emploi effectives, le chômage partiel aura un gros impact, même si certaines indemnisations en cas de réduction de l’horaire de travail pourront compenser partiellement les pertes. Au final, les revenus devraient baisser de 2,5% en 2020, selon les économistes de BAK.

Certains secteurs seront plus touchés que d’autres. Selon le BAK, l’hôtellerie, le tourisme, l’événementiel et une partie des transports publics verront leur situation s’assombrir. Mais la récession mondiale aura aussi des conséquences sur d’autres branches comme l’industrie d’exportation et la finance qui pourraient licencier.

Stagnation

Dans l’année à venir, il y aura certes des effets de rattrapage. Mais sur les deux années, il faudra plutôt compter avec une stagnation, selon le BAK. Comparée à une situation sans Covid-19, la perte des revenus atteindra 15 milliards de francs en 2020 et 2021, soit environ 1700 francs par personne en Suisse.

Au vu des perspectives moroses à venir, les économistes du BAK recommandent de poursuivre les mesures visant à maintenir les revenus, de développer une stratégie propre à prévenir une deuxième vague et de prendre des mesures supplémentaires pour soutenir la conjoncture.

ATS/NXP