Passer au contenu principal

Vacances d’automneLes séjours à Europa-Park sont victimes du Covid

Tous les Romands, hormis les Valaisans, doivent désormais présenter un test négatif pour entrer en Allemagne et accéder au parc d’attractions. Les annulations pleuvent.

Un test est obligatoire pour éviter une quarantaine en Allemagne et ainsi pouvoir aller à Europa-Park.
Un test est obligatoire pour éviter une quarantaine en Allemagne et ainsi pouvoir aller à Europa-Park.
Europa-Park

C’est une activité phare des vacances d’automne mais, pour beaucoup, elle est tombée à l’eau cette année. Les restrictions imposées par l’Allemagne dans le cadre de la crise du coronavirus compliquent les plans d’escapade à Europa-Park. Vaud et Genève sont sur liste rouge depuis septembre. Ils y ont été rejoints jeudi par Fribourg, Neuchâtel et le Jura. Conséquence: un test négatif datant de moins de quarante-huit heures est nécessaire pour franchir la frontière et ainsi entrer dans le parc d’attractions.

Pour Isabelle*, Lausannoise, cela a été la douche froide en recevant un mail d’Europa-Park lui notifiant cette obligation. Il y est indiqué qu’il leur est «interdit d’héberger des hôtes originaires d’une zone à risque» sans ce test. «C’est un sentiment un peu étrange que de recevoir un message disant que nous sommes des parias, en quelque sorte. Nous voulions juste profiter de nos vacances», témoigne la Vaudoise.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.