Passer au contenu principal

Quarantaine obligatoireDix questions épineuses que posent les zones rouges françaises

Les voyages en provenance ou à destination de neuf régions sont désormais réglementés. Quid des cas limites? Nos réponses.

Chaque jour, des centaines de milliers de personnes passent la frontière franco-suisse.
Douane
Chaque jour, des centaines de milliers de personnes passent la frontière franco-suisse.
Keystone

Depuis lundi, la France est coupée en deux. La Suisse a placé neuf régions de l’Hexagone sur liste rouge en raison de l’évolution de la pandémie de coronavirus. Seules les trois régions frontalières (Grand Est, Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté) et la Bretagne échappent au couperet. Les personnes ayant séjourné plus de vingt quatre heures durant les dix derniers jours dans un des territoires «à risque» et qui entrent en Suisse doivent désormais observer une quarantaine de dix jours. Elles doivent également s’annoncer dans les deux jours aux autorités cantonales. Deux exigences, qui – si elles ne sont pas respectées – peuvent entraîner une amende de 10’000 francs au maximum.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.