Passer au contenu principal

Assurance-maladieLes psychologues l’assurent, leur indépendance permettra des économies

Une étude montre que si ces traitements sont plus facilement pris en charge par l’assurance obligatoire, cela réduira les frais pour la société car on pourra notamment éviter des troubles plus graves ou des hospitalisations.

Le Conseil fédéral propose que les psychologues-psychothérapeutes qui exercent à titre indépendant soient pris en charge par l’assurance de base, à condition qu’un médecin ait prescrit le traitement.
Changement proposé dans le remboursement
Le Conseil fédéral propose que les psychologues-psychothérapeutes qui exercent à titre indépendant soient pris en charge par l’assurance de base, à condition qu’un médecin ait prescrit le traitement.
KEYSTONE

Nouvel épisode dans le débat sur les soins psychiques. Étude à l’appui, la Fédération suisse des psychologues (FSP) assure que des économies de plus de 500 millions de francs seront possibles si les psychologues-psychothérapeutes sont plus facilement remboursés par l’assurance obligatoire. Selon une analyse du Bureau d’études de politique du travail et de politique sociale (BASS) et du bureau «Conseil et Analyses» (B&A), ces bénéfices liés au fait que la population aura un meilleur accès aux traitements compenseront à terme les coûts dus à l’offre supplémentaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.