Passer au contenu principal

Encre bleueLes paroles barrière...

Pierre Albouy

Elle l’a mauvaise aujourd’hui, Denyse. Et elle n’est pas la seule dans ce cas, si l’on prend la température autour de soi. Pas avec un instrument de haute technologie mais au pif, en observant les personnes qui nous entourent. Oui, à bonne distance, à pas plus de cinq, c’est intégré, merci!

Eh bien le résultat de ce sondage masqué décrit une ambiance plutôt morne, malgré le soleil qui se donne de la peine pour éclaircir le paysage… Jusqu’à présent pourtant, notre pétillante septuagénaire avait réussi à prendre la vie en temps de Covid du bon côté. Elle parvenait à remonter le moral des pessimistes, à redynamiser les dépressifs, leur faisant voir le bon côté des choses: «Je distribuais largement des conseils pour que chacun barbouille ses journées de rose», me dit-elle. Jolie image!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.