Passer au contenu principal

Voile intégralLes Romands ont fait basculer le vote contre la burqa

Si les villes ont largement refusé l’initiative, cette dernière s’est imposée grâce au soutien des communes latines. Le point en trois graphiques.

Des manifestants ont défilé dimanche soir à Berne pour protester contre l’interdiction de la burqa. Selon notre analyse des résultats, le sort de cette initiative populaire estampillée UDC s’est joué dans la Suisse latine.
Des manifestants ont défilé dimanche soir à Berne pour protester contre l’interdiction de la burqa. Selon notre analyse des résultats, le sort de cette initiative populaire estampillée UDC s’est joué dans la Suisse latine.
Fabrice COFFRINI/AFP

L’initiative populaire «Pour l’interdiction de se dissimuler le visage» a passé la rampe ce dimanche avec 51,2% de oui. Elle prévoit l’interdiction du port de la burqa, du niqab, ainsi que dautres formes non religieuses de dissimulation du visage.

Les Latins ont plébiscité l’initiative

Les Latins sont ceux qui ont voté le plus en faveur de l’initiative populaire. Les italophones en tête avec plus de 60% de oui. Pas étonnant, sachant que le Tessin connaît une interdiction de la burqa au niveau cantonal depuis 2013. Plus surprenant, les communes francophones ont voté à 53% en faveur du texte, alors que les Alémaniques, eux, se sont montrés bien plus partagés sur cet objet, avec seulement 50% de oui.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.