Passer au contenu principal

Affaire de VerbierLes lanceurs d’alerte ont été ignorés

Le rapport de la commission parlementaire valaisanne révèle que ceux qui dénonçaient les dysfonctionnements ont été bien mal écoutés.

Gabriel Luisier, lanceur d’alerte dans l’affaire sur les constructions illégales au sein de la Commune de Bagnes.
Gabriel Luisier, lanceur d’alerte dans l’affaire sur les constructions illégales au sein de la Commune de Bagnes.
Louis Dasselborne/LMD

Gabriel Luisier est un ancien employé de la Commune de Bagnes. Il a tenté d’alerter sa hiérarchie sur les constructions illicites, puis a été licencié. Sous prétexte d’une réorganisation administrative, c’est bien son rôle de lanceur d’alerte qu’on lui a fait payer. Le procès-verbal de l’autorité communale ne laisse pas grand doute sur la question. Depuis, l’homme conteste son licenciement en justice avec la Caisse cantonale de chômage à ses côtés. La procédure est en cours.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.