Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Économie en SuisseLes institutions de prévoyance ont résisté au coronavirus

Malgré les incertitudes persistantes, les marchés des actions se sont bien repris au deuxième semestre, a indiqué mardi Vera Kupper Staub, présidente de la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CSH PP).

Craintes dissipées

Redistribution moins grande

ATS

3 commentaires
Trier:
    Gilles Hieron

    Les institutions de prévoyance n'ont pas eu à assumer les conséquences de la pandémie, parce que ce sont les contribuables qui ont financé les PME en permettant de réduire les licenciements et qui ont financé les gens mis au chômage technique.

    Rien n'est gratuit.

    Au final il y a obligatoirement quelqu'un qui d'une façon ou d'une autre passe à la caisse pour payer les conséquences.

    Et pour l'instant on a choisi la solution facile indolore aujourd'hui, faire payer les contribuables de demain qui ne se plaignent pas encore.

    Ce que l'on économise dans les institutions de prévoyance, on le constitue en dette pour les contribuables futurs.