Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

États-UnisLes grandes banques résistent, la Fed lève ses restrictions

L’annonce de jeudi signale une forme de normalisation après la crise survenue l’an passé en raison de la propagation du Covid-19.

Garder du capital

Protection

Récession et dette des entreprises

AFP

2 commentaires
Trier:
    Gilles Hieron

    Notez que ceux qui rédigent les dépêches se gardent bien de nous dire que si les grandes banques se sont lancées depuis 10 ans dans des rachats d'action de grande ampleur c'est beaucoup en raison du fait que les banques centrales comme la FED maintiennent des taux artificiellement bas et distribuent du pognon aux banques à tour de bras avec les quantitative easing.

    Quand on dispose de liquidités gratuites infinies et que les placements ne rapportent pas, pour faire monter le prix des actions pour satisfaire les actionnaires, au lieu de faire des placements c'est plus facile de racheter une partie des actions.

    La cause du problème c'est pas les banques privées, la cause du problème c'est les banques centrales qui créent les incitations à produire ces choix plutôt que d'autres.

    Si on veut les éviter il faut un loyer de l'argent qui soit normal, pas qui soit de zéro.

    Ensuite, pourquoi les banques centrales maintiennent les taux à zéro?

    Ce serait pas parce que les politiciens dépensant sans compter depuis 50 ans en arrosant leurs clientèles électorales, ont créé d'année en année des dettes d'état qui sont arrivées à des niveaux insoutenables, au point que si les taux d'intérêts devaient remonter ne serait-ce qu'à 3% ou 4% nombre d'entre eux feraient banqueroute?

    Et si on parlait des vrais causes au fond du problème, au lieu de juste se plaindre d'une conséquence périphérique en bout de chaîne ?