Passer au contenu principal

Ouverture des frontièresLes Genevois ne sont pas encore près d’aller en France

Le franchissement de la douane n’est possible qu’à certaines conditions bien précises, et il est prudent de se munir de tous les papiers nécessaires.

Il faut avoir une bonne raison et les documents nécessaires pour passer la frontière franco-suisse. Ici un contrôle douanier à Moillesulaz par des gardes-frontière helvétiques.
Il faut avoir une bonne raison et les documents nécessaires pour passer la frontière franco-suisse. Ici un contrôle douanier à Moillesulaz par des gardes-frontière helvétiques.
LUCIEN FORTUNATI

Si les frontaliers sont toujours plus nombreux à pouvoir de nouveau entrer en Suisse pour aller travailler, la perméabilité de la frontière dans l’autre sens n’est pas encore à l’ordre du jour. D’ici au 15 juin, le passage en France pour les Genevois relève encore du compte-gouttes. Explications du consul général de France à Genève, Patrick Lachaussée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.