Passer au contenu principal

ClimatLes forêts européennes éprouvées par la sécheresse

Selon des chercheurs de l’Université de Bâle, l’été 2018 a sérieusement affecté les forêts qui sont à présent plus vulnérables. La Suisse n’est pas épargnée.

Selon de récentes estimations, les précipitations devraient diminuer d’un cinquième d’ici 2085 en Europe.
Selon de récentes estimations, les précipitations devraient diminuer d’un cinquième d’ici 2085 en Europe.
Keystone

Les forêts d'Europe centrale et de Suisse en particulier ont été durablement éprouvées par la sécheresse de l’été 2018, démontre une récente étude de Université de Bâle. De nombreux arbres survivants sont désormais davantage sujets aux attaques de bostryche ou de champignons.

L’épicéa très affecté

C’est ce qui ressort de cette étude menée notamment sur le site de recherche «Swiss Canopy Crane II», à Hölstein (BL), où des mesures sont effectuées dans la couronne des arbres. Le projet a démarré en 2018 et est prévu sur vingt ans.

L’épicéa, ou sapin rouge, a subi le plus de dommages. Mais même des espèces considérées comme résistantes à la sécheresse comme le hêtre, le sapin blanc ou le pin, ont souffert, a indiqué jeudi l’alma mater bâloise dans un communiqué.

Evolution diversifiée

Selon de récentes estimations, les précipitations devraient diminuer d’un cinquième d’ici 2085 en Europe. Les chercheurs estiment donc incontournable d’évoluer vers des forêts différentes, plus diversifiées notamment.

Il s’agit selon eux d’étudier quels arbres et combinaisons d’arbres sont les mieux à même de résister aux épisodes de canicule et de sécheresse qui vont immanquablement augmenter, tout en tenant compte des aspects économiques. Ces travaux sont publiés dans la revue Basic and Applied Ecology.

ATS/NXP