Passer au contenu principal

Encre bleueLes fans de Bonaventure

Georges CABRERA

Foin de ces sombres nouvelles qui nous plombent le moral. Parlons aujourd’hui ânes. Vous savez, ces animaux à grandes oreilles qui n’en font qu’à leur tête. Les bienheureux!

Qu’ils soient petits, communs, grands ou poilus du Poitou, ces équidés ont quelque chose d’attachant. De craquant même. Leur braiement peut fendre le cœur des plus sensibles…

Entre les ânes et Bonaventure, c’est une longue histoire d’amour. Le troubadour à la crinière blanche vit en leur compagnie depuis une quarantaine d’années et connaît tout d’eux. Il sait aussi combien ces animaux font du bien aux plus jeunes d’entre nous. Ce n’est pas pour rien qu’il a créé la Ferme foraine Bonaventure, «pour vivre la nature au rythme des ânes et des enfants».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.