Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Conquête spatialeLes débris d’une fusée chinoise devraient tomber sur Terre ce week-end

Le lanceur Longue Marche 5B avait décollé sans encombre le 29 avril depuis la base de lancement de Wenchang, sur l’île de Hainan, dans le sud de la Chine.

«Je ne pense pas que les gens doivent prendre des précautions. Le risque qu’il y ait des dégâts ou qu’il frappe quelqu’un est assez faible – non négligeable, cela pourrait arriver.»

Jonathan McDowell, astronome à l’Université de Harvard

Précédent chinois

Représentation stylisée de la future station CSS. Elle doit être construite d’ici à fin 2022 et est prévue pour opérer pendant dix à quinze ans.
17 commentaires
Trier:
    Nini

    A force de jouer aux apprentis sorciers, ils finiront bien par détruire la planète : recherches sur les virus peu maîtrisées (et fuite d’un en particulier en l’an de grâce 2019 ?), projets pharaoniques qui ne pourront qu’aggraver les problèmes environnementaux (et mettre à genoux les pays élus), expériences de modification du climat, création de chimères en dépit des règles éthiques... Et maintenant, ferraille envoyée dans l’espace dont on ne peut que se contenter d’espérer qu’elle retombera sur une zone non habitée.

    On commence à comprendre que leur nouveau grand démiurge a l’ambition d’étendre au monde entier leurs bonnes méthodes de gouvernance scientiste.

    Sauf que, petit grain de sable, leur atout maître (marché de consommateurs de 1,4 mias, on le saura...) devrait commencer à « rétrécir » dans pas longtemps. Ça expliquerait cette soudaine accélération ?