Passer au contenu principal

SuisseLes communes peinent à gérer l’afflux de touristes locaux

Fortement conseillé en temps de pandémie, le tourisme domestique s’accompagne de nuisances pour certaines communes suisses.

Certaines communes envisagent d’introduire des taxes pour freiner les arrivées des touristes.
Certaines communes envisagent d’introduire des taxes pour freiner les arrivées des touristes.
KEYSTONE

Des communes suisses peinent à faire face à l'afflux de touristes nationaux et souhaitent introduire des taxes pour freiner les arrivées, relate la NZZ am Sonntag.

De nombreux endroits, en particulier les réserves naturelles, manquent de ressources financières pour les infrastructures, la surveillance et les contrôles, remarque dans le journal le conseiller aux Etats Hannes Germann (UDC/SH), président de l'association des communes suisses.

«La ruée sur la nature a un prix», selon lui. «La nature appartient à tout le monde, mais ceux qui ne viennent que pour la consommer devront payer à l'avenir», ajoute-t-il.

Le président de Swiss-Rangers, Lukas Frei, va dans le même sens. «Il faut davantage de fonds pour protéger la nature», déclare-t-il. Les cantons les plus touchés par le phénomène, comme Berne, les Grisons, Lucerne, Zurich et l'Argovie, veulent augmenter les dépenses de surveillance dans les réserves naturelles dignes de protection.

ATS/NXP