Passer au contenu principal

Double majorité«Les cantons avec peu d’habitants devraient avoir moins de poids»

Après la défaite de l’initiative «Entreprises responsables», le socialiste Roger Nordmann songe à une pondération démographique. Réactions mitigées.

Roger Nordmann (PS/VD), chef du groupe socialiste aux Chambres fédérales, aimerait relancer une proposition de réforme du système.
Persévérant
Roger Nordmann (PS/VD), chef du groupe socialiste aux Chambres fédérales, aimerait relancer une proposition de réforme du système.
Keystone

«Dans notre système de double majorité, il faudrait une pondération des cantons pour tenir compte de leur importance démographique. Ceux avec peu d’habitants devraient avoir moins de poids que les grands», argumente le conseiller national Roger Nordmann (PS/VD). Le chef du groupe socialiste au parlement réfléchit à la façon de réformer le mécanisme qui a conduit dimanche à la défaite de l’initiative «Entreprises responsables». Celle-ci a obtenu le oui du peuple, mais pas des cantons. En clair: elle s’est cassé les dents sur la double majorité. Exactement comme l’article constitutionnel sur les familles, qui visait à étendre l’offre de places de garderie, torpillé en 2013 par treize cantons.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.