Passer au contenu principal

LoisirsLes camps d’été dans le flou mais maintenus

Une majorité d’associations a décidé de conserver ses activités en restant à la merci d’une annulation. D’autres, comme Genève-loisirs, ont dû jeter l’éponge.

Une journée du Passeport-Vacances au MAMCO, pour la découverte de l’art contemporain.
Une journée du Passeport-Vacances au MAMCO, pour la découverte de l’art contemporain.
Sarah Krahenbuhl

Après deux mois passés à la maison, les élèves ont repris progressivement le chemin de l’école. Mais le retour en classe sera de courte durée six semaines et les parents pensent déjà aux deux mois de vacances d’été: qui pour prendre en charge leur enfant pendant qu’ils travaillent? Comment leur offrir des activités ou un peu de vacances? Face au Covid-19, certaines associations de loisirs ont jeté l’éponge. Une majorité a toutefois choisi de prendre le risque de maintenir ses activités. Avec des adaptations et un plan sanitaire, tout en restant à la merci d’une annulation selon l’évolution de l’épidémie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.