Passer au contenu principal

EnvironnementLes bouquetins valaisans désormais réservés aux chasseurs suisses

Les chasseurs qui venaient du monde entier en Valais pour tirer des bouquetins ne seront plus autorisés à le faire dès 2021 suite à une décision du Conseil d’Etat valaisan.

Dès 2021, le Valais ne délivrera plus d’autorisation de tirs aux chasseurs étrangers (photo d’illustration).
Dès 2021, le Valais ne délivrera plus d’autorisation de tirs aux chasseurs étrangers (photo d’illustration).
Keystone
1 / 1

Les chasseurs qui venaient du monde entier en Valais pour tirer des bouquetins ne seront plus autorisés à le faire dès 2021. La décision du Conseil d’Etat valaisan met fin à une pratique qui avait choqué le public.

Le tir des bouquetins sera dès lors «effectué uniquement par des chasseuses et chasseurs domiciliés en Valais ou titulaires d’un permis de chasse dans le canton», a indiqué l’Etat du Valais vendredi dans un communiqué. Le retrait des chasseurs étrangers ne fera ainsi pas baisser la pression sur les bouquetins dont le cheptel est en augmentation.

Sort des chamois en suspend

Les gardes-faune ont dénombré l’an dernier 6030 individus. Un record selon le service valaisan de la chasse, de la pêche et de la faune (SCPF) qui souligne que «les tirs de régulation doivent être maintenus, voire même augmentés ponctuellement».

Si les bouquetins échapperont aux tirs des chasseurs étrangers, le Conseil d’Etat n’a rien décidé pour les chamois. Selon Peter Scheibler, chef du SCPF, les tirs de ces derniers sont déjà très restrictifs depuis deux ans et devraient être abandonnés également.

ATS/NXP